Sportives

Le Top 10 des plus grands joueurs algériens de football de l’histoire

Voici le classement des 10 plus grands joueurs algériens

Madjer-1987

Le site britannique Sport Mole a dressé un classement des 10 plus grands joueurs de l’histoire algérienne en Coupe du monde, juste à quelques semaines du début de la Coupe du Monde de Football 2014.

Le Classement

10. Rachid Mekhloufi (1963-1969, 10 sélections, 5 buts marqués)

Mekhloufi a débuté sa carrière avec l’équipe de France à l’époque où l’Algérie n’était pas encore reconnue par la FIFA. Mais en 1958, le buteur quitte la France pour son pays d’origine et s’engage avec le FLN côté terrains. Il déclarera quelques années plus tard que chanter l’hymne algérien « n’aurait pas pu être acheté par tout l’or du monde ».

9. Antar Yahia (2004-2012, 53 sélections, 6 buts marqués)

L’ancien défenseur central et capitaine des Verts a également débuté sa carrière chez les Bleus mais du côté des jeunes. Une modification des règles de la FIFA lui a permis de rejoindre l’autre rive de la Méditerranée, arrivé à l’âge adulte. Une bonne nouvelle pour l’Algérie puisque c’est notamment grâce à son but face à l’Égypte que les Fennecs se sont qualifiés pour le Mondial-2010 en Afrique du Sud.

8. Ali Bencheikh (1976-1985, 63 sélections, 7 buts marqués)

Alilou comme on le surnommait à l’époque a été l’un des artisans du magnifique succès des Verts face à l’Allemagne de l’Ouest lors du Mondial-1982.

7. Hacene Lalmas (1963-1974, 73 sélections)

Cet attaquant a longtemps été le leader des buts marqués au sein de la Ligue algérienne de football. Il est également connu pour avoir marqué trois des cinq buts que les Fennecs ont inscrits lors de la Coupe d’Afrique des Nations en 1968.

6. Madjid Bougherra (2004, encore actif, 60 sélections, 4 buts marqués)

Né en France, ce roc de 31 ans a choisi la sélection algérienne car son grand-père y était né. Il a montré des qualités défensives exceptionnelles notamment face à l’Angleterre lors du dernier Mondial (0-0). C’est aussi lui qui a marqué le but de la qualification au Mondial-2014 face au Burkina Faso.

5. Djamel Menad (1982-1995, 81 sélections, 25 buts marqués)

La compétition où Menad a exprimé tout son talent est sans conteste la Coupe d’Afrique des Nations 1990, où ses 5 buts ont permis aux Fennecs de remporter le titre en plus de la consécration personnelle de meilleur marqueur. À son palmarès : une participation au Mondial, cinq participations à la CAN et une Olympiade.

4. Salah Assad (1978-1979, 68 sélections, 18 buts marqués)

La star brésilienne Ronaldinho a popularisé le « flip-flap » mais les Algériens sont convaincus que c’est Assad qui l’a inventé dans les années soixante-dix. Également à son actif, le titre de meilleur buteur algérien de l’histoire de la Coupe du monde avec deux réalisations en 1982.

3. Abdelhafid Tasfaout (1990-2002, 79 sélections, 35 buts marqués)

C’est tout simplement le meilleur buteur de l’histoire de la sélection algérienne. Mais il n’a pu exprimer son talent lors de phases finales de Coupes du monde puisque l’Algérie ne s’est jamais qualifiée lorsqu’il jouait.

2. Lakhdar Belloumi (1978-1989, 101 sélections, 27 buts marqués)

Belloumi a inscrit le but historique qui a permis à l’Algérie de battre l’Allemagne de l’Ouest en 1982 (2-1). Il a également été élu meilleur joueur africain en 1981, et possède le titre honorifique de 4e meilleur joueur africain du siècle. Troisième record : c’est le joueur qui possède le plus grand nombre de sélections nationales. Chapeau l’artiste.

1.Rabah Madjer (1978-1992, 87 sélections, 29 buts marqués)

Leader du classement, Madjer. La star a disputé deux Coupes du monde avec l’Algérie. Il a notamment marqué le premier but face à l’ex-Allemagne de l’Ouest au Mondial-1982. Il était également le capitaine de l’équipe victorieuse de la CAN en 1990. Il a notamment été élu meilleur joueur du tournoi.

Si vous ne vous souvenez pas de son nom vous vous souviendrez surement de son but inscrit en 1987 avec le maillot du FC Porto contre le Bayern de Munich en finale de Coupe d’Europe. Un but qui lui a permis de remporter le Ballon d’Or africain. Voici ce petit bijou.

Rechercher
Bonnes idées
Articles archivés à consulter
Catégories