Sportives

La Candidature de l’Algérie à la CAN-2017

Le Ministre des Sports: La candidature de l’Algérie
a de « grandes chances » d’être acceptée

CAN-2017

La candidature de l’Algérie pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de football, CAN-2017 avait de « grandes chances » d’être acceptée, a réitéré le ministre des Sports, Mohamed Tahmi, se disant « personnellement très optimiste » quant à cette perspective.

La candidature de l’Algérie à la CAN-2017

Le ministre a assuré, au complexe Ferhani de Bab El Oued (Alger), en marge du lancement de la 3e édition de la Coupe d’Algérie interquartiers de football, que « Notre dossier est solide, et comme je l’ai déjà dit, d’ici à 2017, l’Algérie sera en mesure d’accueillir n’importe quel grand événement sportif, dont la Coupe d’Afrique des nations de football ».

La Confédération africaine de football (CAF) a retenu les candidatures de quatre pays (Algérie, Egypte, Ghana et Gabon) pour organiser la prochaine Coupe d’Afrique des nations de 2017. Le Kenya, le Soudan et le Zimbabwe étaient, eux aussi, candidats à l’organisation de cette CAN-2017, mais leurs dossiers n’ont finalement pas été retenus, la CAF ayant considéré qu’ils « ne répondaient pas aux critères établis ». Initialement, c’est la Libye qui devait abriter cette CAN-2017, mais elle s’est finalement désistée à cause du climat d’insécurité qui règne dans ce pays depuis plusieurs années.

CAN-2015 : Déplacement en Guinée équatoriale

CAN 2015

Toutes les mesures de prévention seront prises par l’Algérie en prévision de la CAN-2015 en Guinée équatoriale, pour préserver la santé de ses supporters concernant l’épidémie du virus Ebola, a assuré le ministre des Sports, Mohamed Tahmi, hier à Alger. « La Guinée équatoriale, pays hôte de la prochaine CAN, n’est pas touchée par l’épidémie du virus Ebola. Malgré cela, nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour éviter le moindre risque de contamination à nos supporters souhaitant faire le déplacement », a déclaré le ministre au complexe Ferhani de Bab El Oued (Alger). Des responsables de la FAF « seront présents en Guinée équatoriale dès le début du mois de décembre pour le tirage au sort de la phase finale du tournoi et une 2e délégation leur emboîtera le pas, quelques jours plus tard, pour s’enquérir des conditions d’hébergement et de préparation des Verts. Nous profiterons de ces deux occasions pour tâter le terrain en ce qui concerne les supporters et entrevoir les démarches à suivre pour garantir leur santé », a poursuivi le ministre.

Rechercher
Bonnes idées
Articles archivés à consulter
Catégories