Sportives

Départ du premier groupe de supporters algériens au Brésil

Brésil: le Ministre des transports, a salué
le départ du 1er groupe de supporters

mondial vols Speciaux

Vendredi à 23h30, à l’aéroport Houari Boumedienne, le Ministre des transports Amar Ghoul, a salué le départ du premier groupe de supporters sur les 2 000 prévus en partance pour le Brésil. Il les a exhorté à « être les dignes ambassadeurs de l’Algérie en adoptant un comportement exemplaire en soutenant l’équipe nationale ».

On savait que l’heure de vérité pour notre équipe nationale, et ce, depuis son arrivée au Brésil dimanche dernier avait commencé. Toutefois, le succès des verts reste intimement lié aux supporters qui ont décidé de faire le voyage pour les soutenir. Globalement, ils seront 2 000, qui prendront d’assaut le stade de Belo Horizonte, pour porter aux nues. Ce voyage a été organisé par TVA (Touring Voyages Algérie). Les organistaeurs à leur tête le Directeur Général de TVA, M. Tahar Sahri, ont prévu huit vols pour effectuer cette opération dans de très bonnes conditions.

Le premier vol à bord d’un avion d’Air Algérie a quitté le territoire national, hier, de l’Aéroport Houari Boumediene. Ce premier contingent de supporters, mais aussi avec quelques journalistes et photographes d’El Moudjahid, Echaâb et le journal en langue arabe Ennasr étaient également du voyage afin d’immortaliser un peu cette très forte relation entre les supporters et l’EN attisée à chaque fois qu’il y’a des évènements majeurs comme le mondial par exemple.

La présence du ministre des transports, M. Ghoul était à l’accueil des supporters les a encore galvanisés. Il les a salué comme il se doit. Ce premier vol était programmé à 3h15 du matin. Un autre vol est programmé pour hier vendredi en soirée alors que les autres vols restants, ils décolleront les 14 et 15 juin. Ainsi, les 2 000 supporters rallieront directement Belo Horizonte où ils y resteront jusqu’après le match contre la Belgique du 17 juin. Puis, ils se dirigeront juste après à Sao Paulo où il y passeront la nuit.

Au matin, ils rallieront alors le camp de base à Camboriu (Florianopolis). De là, ils pourront rejoindre la ville de Porte Alegre avant de revenir juste après le match. Lors du dernier match contre la Russie le 26 juin, ils iront à Curitiba avec leurs bagages. Si l’EN n’est pas qualifiée, ils rejoindront Sao Paulo en vue du retour sur Alger. Dans le cas contraire, ils poursuiveront leur séjour avec l’EN jusqu’au bout. Notons que les déplacements et transferts des supporters se font par le biais de bus climatisés. On espère que les verts aillent le plus loins possible.

Bonnes idées
Articles archivés à consulter
Catégories